Livre : Une évidence d’Agnès Martin-Lugand

Note : 9/10

Quatrième de couverture :

Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.
Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…
Faut-il se délivrer du passé pour écrire l’avenir ?

Mon avis :

Les romans d’agnès Martin-Lugand je ne le cache plus j’adore. Elle a ce don de nous rendre l’histoire de son livre addictive. On ne veut pas lâcher le livre. De plus les chapitres sont assez courts donc on a tendance a se dire aller encore un …
On se retrouve à voyager avec Reine entre Rouen et Saint Malo.
Saint Malo une ville que je connais car mon mari à de la famille là-bas et j’aime beaucoup cette ville avec ses forteresses et ses plages.
On retrouve l’amour inconditionnel d’une maman pour son enfant. En tant que maman nous sommes prêtes à tout pour les protéger jusqu’à enfouir des souvenirs.
Mais quand ils reviennent quelques années après sans s’y attendre ça fait mal.
Comment faire ? Comment se comporter ? Au risque de tout perdre un moment ou un autre.
Reine trouvera cette force extraordinaire pour lutter contre tout ça.
Le premier amour est un moment de notre vie qui nous a marqués.
En tout cas pour ma part il m’a beaucoup marqué. Et vous ?
Une évidence ? Oui on s’en rend compte en fermant ce roman.

Je vous le recommande bien évidemment comme tous ses autres livres. Il me tarde maintenant de lire son dernier.

Un commentaire sur “Livre : Une évidence d’Agnès Martin-Lugand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s