Livre : « Je ne cours plus qu’après mes rêves » de Bruno Combes

Note : 9 / 10

Editions J’ai Lu
379 pages

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Louane, j’ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l’ai cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Laurene, j’ai trente-neuf ans. J’ai cherché le bonheur et, en même temps, je l’ai fui dès qu’il s’approchait. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Louise, j’ai soixante-dix-sept ans. Mon existence m’a comblée et a été d’une parfaite tranquillité. Jusqu’au jour où…

Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir l’aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être bouleversées.

Trois femmes, trois solitudes,
mais un point commun :
elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves.

Mon avis :

Je ne connaissais pas la plume de l’auteur mais j’avais vu ses livres passer sur les réseaux sociaux et ils me donnaient envie.
Un magnifique roman qui rassemble trois femmes différentes et de différentes générations. La plus jeune Louane pleines d’insouciance sera directe avec ses remarques. Comme par exemple : « Je t’ai demandé ce que tu faisais dans la vie, tu m’a parlé de ton activité professionnelle. C’est étonnant cette habitude de toujours répondre à la question  » Vous faites quoi dans la vie ? » par la description de son métier. On pourrai dire : « j’aime le sport, la peinture … » »
Cette jeune fille est tellement vraie dans ses dires et pleines de vérité.
Un roman ou trois femmes qui ne se connaissent pas et vont se rencontrer sans le savoir et qui vont changer leur vie.
Une phrase que j’ai beaucoup aimée de Laurene : « Tu sais, les opportunités que t’offre la vie, il faut les saisir, les serrer très fort et ne plus les lâcher ».
Et une autre que j’ai aimée de Louise la plus âgée : « Si l’on veut distribuer du bonheur, il faut d’abord s’occuper du sien. Parce que si l’on n’est pas heureux soi-même, on n’a rien à offrir à personne. »
On voyage à Bordeaux, Strasbourg et en Espagne dans un petit village près de Séville.
Un roman qui fait réfléchir, pleins de tendresses, de réflexions et émouvant.
je vous le recommande pour passé un super moment avec Laurene, Louane et Luise les 3 L.

Un commentaire sur “Livre : « Je ne cours plus qu’après mes rêves » de Bruno Combes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s