Livre : « Et me souvenir de ta mémoire » de Cécile Bergerac

Note : 9 / 10

Editions Hugo & cie

Quatrième de couverture :

Une jolie réflexion sur la mémoire, qu’elle soit personnelle, familiale ou collective. Sans pouvoir en expliquer la raison, Marcel a noué une relation privilégiée avec Cécile, sa cinquième petite fille. Pourtant, quand elle lui demande de lui raconter sa vie en Algérie avant de venir vivre en France, il se dérobe toujours. Il ne veut plus repenser à cette période et aux secrets qu’elle recèle. Mais Cécile est opiniâtre et pose encore et toujours les mêmes questions.
Face à l’obstination dont elle fait preuve, Marcel finit par comprendre que dans son passé se trouvent les racines sur lesquelles grandit sa petite fille chérie et qu’il doit transmettre pour qu’elle puisse s’épanouir. Mais comment, après avoir vécu trois guerres, expliquer sans effrayer ?
Avec toute la pudeur qui le caractérise, il préférera taire le pire et léguer le meilleur : se concentrer sur les odeurs d’épices plutôt que sur celle du sang, sur la fraternité plutôt que sur les divergences ; faire perdurer la lumière plutôt que l’obscurité.
Alors que le temps passe et que Marcel s’essouffle, Cécile prend le relais. C’est elle qui de- vient la narratrice des souvenirs de son grand- père. Elle permet à un homme qui n’est plus que l’ombre de lui-même de revivre les moments magiques qu’il lui a partagés lorsqu’elle était jeune. Entre fou-rires, tendresse et transmission, le lien unique qui unit Cécile et Marcel évolue mais ne s’étiole pas.

Mon avis :

J’ai découvert ce roman grâce aux éditions Hugo & Cie que je remercie chaleureusement car je l’ai reçu avec des surprises. Avec des graines de coquelicot à planter et une dédicace de Cécile Bergerac l’autrice. J’ai vraiment été touchée de toutes ces attentions.

Au fil des pages la parole est donné à Marcel le grand-père et aussi à sa petite fille Cécile. Ils décident par la suite de poursuivre leurs échanges par écrit car ils ne se voient que rarement. Ils entretiennent une correspondante. Pour Marcel c’est un soulagement d’écrire et de se confier à sa petite fille. Pour Cécile c’est un privilège de connaître l’histoire de son grand-père.

On découvre dans le récit de Marcel un passé douloureux et très peu joyeux entre un papa violent et les différentes guerres.

Un roman très touchant, j’ai même versé ma petite larme car un passage m’a fait penser à mes grands-parents maternels. Car j’ai vécu la même chose avec mes grands-parents.

Un roman que j’ai beaucoup aimé à lire, je vous le recommande mais préparé quelques mouchoirs au cas où.

Un commentaire sur “Livre : « Et me souvenir de ta mémoire » de Cécile Bergerac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s