Livre : « Qui ne se plante pas ne pousse jamais » de Sophie Tal Men

Note : 9 / 10

Quatrième de couverture :

Lorsqu’elle apprend qu’elle est malade, Jacqueline mesure plus que jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre, le garçon qu’elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa petite-fille, qui travaille dans l’illustre chocolaterie familiale. Tous deux ne sont qu’à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu’enfin ils ne s’empêchent plus de rêver et écoutent battre leur cœur. Car savoir qui on est, c’est savoir où on va… sans redouter les obstacles qui vous font grandir !

Une histoire pleine de générosité, fraîche et optimiste. Sophie Tal Men nous invite à savourer la vie, à la croquer à pleines dents, comme une tablette de chocolat !

Mon avis :

Un roman que j’ai emprunté à ma médiathèque.
Il faisait partie des coups de cœur et je l’avais vu circuler sur les réseaux sociaux alors je me suis laissé tenter.
Et j’ai eu raison car ce roman est une pépite.
On y retrouve Jacqueline une grand-mère pleine de surprises et qui va changer le destin de Margaux et Alexandre.
Elle sait que ces jours sont comptés et elle aimerait mettre de la fantaisie dans la vie de ces deux petits-enfants.
Alexandre cet interne en médecine qui est épuisé par son travail et sa fiancée qui aime tous orchestrés pour leur mariage.
Un mariage qui arrive rapidement où il n’a pas trop son mot a dire mais subir. Mais veut-il vraiment se marier avec elle ?
Margaux la petite-fille de Jacqueline est très prise par son travail et voyage beaucoup aux quatre coins du monde pour la chocolaterie familiale. Tellement happé par son travail qu’elle ne se rend pas compte de ce qui l’entoure.
Se posera telle enfin ?
Profitera t-elle de sa grand-mère avant qu’elle ne s’éteigne au lieu de la voir en coup de vent.
Le chocolat est très présent dans ce roman et moi qui en suis amatrice j’ai salivé plusieurs fois en le lisant.

Une belle histoire de famille, de vie. Je me suis laissé séduire par la plume de Sophie Tal Men.

Je vous recommande ce roman plein de gourmandises et le plus les recettes qui circulent dans le livre sont à la fin pour pouvoir les tester et les déguster.

Un commentaire sur “Livre : « Qui ne se plante pas ne pousse jamais » de Sophie Tal Men

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s