Livre : Le berceau de Fanny Chesnel

Note : 9 / 10

Edition : Flammarion
264 pages

Quatrième de couverture :

Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille, lorsqu’un coup de téléphone l’interrompt. Un crash d’avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite alors ? Sauve, bien vivante ! Prête à naître, car grandissant dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale , il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme : il n’a plus que cette enfant en tête. Alors, il part. A la rencontre de la minuscule promesse qui prolonge l’existence de son fils. A la rencontre de la jeune étrangère, farouche et indomptable, qui la couve. Rien n’est simple dans cette histoire, mais il se lance à plein régime, dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine.

Fanny Chesnel est scénariste. Son premier roman, » Une jeune fille aux cheveux blancs », a été porté à l’écran par Marion Vernoux avec Fanny Ardant sous le titre « Les beaux jours ».

Mon avis :

Premier roman que je lis de Fanny Chesnel et pour moi ça été une très belle découverte.

On y rencontre Joseph qui attend avec impatience sa future petite fille mais un drame va arriver Emmanuel son fils meurt dans un crash d’avion avec son conjoint. L’enfant sera remis alors à l’adoption. Mais Joseph se battra coûte que coûte pour avoir la garde de la petite fille car il souhaite à tout prix réalisé le rêve et le projet de son fils. Mais est-ce qu’il va y arriver ? Car après tout il n’est que le grand-père, il n’a aucun droit. La mort des papas n’était pas prévue, malheureusement.

Joseph va nous emmener avec lui au Canada dans sa quête de cet enfant. Lui qui n’a jamais quitté sa Normandie natale, il va prendre l’avion et découvrir une nouvelle ville, pays avec un anglais approximatif.

Son deuil lui le fera avec sa quête de cet enfant pendant que d’autres comme les parents de son beau-fils se battront à coup de tribunal pour avoir soi-disant la vérité.

Un magnifique récit, une belle preuve d’amour envers son fils. Ce roman est très bien écrit avec beaucoup de sincérité.

Un commentaire sur “Livre : Le berceau de Fanny Chesnel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s