Livre : « Les Aérostats » d’Amélie Nothomb

Note : 6 / 10

Editions Le Livre de Poche / Albin Michel
160 pages

Quatrième de couverture :

« La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir. »
Dans ce nouveau livre, la romancière se raconte à travers le personnage d’une étudiante bruxelloise. Les aérostats sont des aéronefs dont la sustentation est due à un gaz plus léger que l’air. Elle nous emmène pour la première fois dans son pays natal. Ange, 19 ans « mène une vie assez banale » et étudie la philologie. Après avoir répondu à une petite annonce, elle donne des cours de littérature à Pie, un lycéen de 16 ans dyslexique. La romancière souhaitait avec cette rencontre explorer comment deux « très jeunes gens, qui sont chacun à leur manière, très emprisonnés » peuvent s’aider à avancer. « Ange c’est moi à 19 ans » avoue Amélie Nothomb, qui confie avoir également été, au même âge, « terriblement sérieuse » comme son héroïne. « Elle a beaucoup de points communs avec moi » insiste-t-elle, en pointant notamment les études et les difficultés de la jeune femme à rencontrer des amis.

Mon avis :

J’ai découvert vraiment par hasard ce roman. Je n’avais pas encore lu de roman d’Amélie Nothomb et je me suis dit vu l’épaisseur du livre je vais me lancer même-ci celui-ci ne me plaît au moins j’aurais essayé. Eh bien je suis assez déçue, je m’attendais à quelque chose de plus fort car on m’avait venté ses romans comme des pépites. Elle était de plus en tête d’affiche au salon littéraire au Mans donc je m’attendais à quelque chose que j’allais aimer.
Mais j’ai l’impression que l’auteure a bâclé son travail. La fin du roman m’a donné cette impression.

On y découvre Ange qui est en colocation avec Donate mais quelle horreur ! Cette dernière est toujours en train de lui faire des réflexions. Donate à 3 ans de plus qu’Ange mais elle nous donne l’impression qu’elle a tout vu et tout fait.
Ange rencontre Pie un jeune homme qui est dyslexique. Son père demande à Ange de l’aider en Français. Mais au bout d’un moment on s’aperçoit que les personnages sont étranges dans cette famille et qu’ils souhaitent la présence d’Ange pour plus.
Ange demandera à Pie de lire « Le rouge et le noir » et cela m’a fait sourire et je me suis dit que les grands esprits se rencontrent car je souhaite me mettre à lire des classiques et il est dans ma pile à lire.

Bref c’est un roman qui ma laissé dubitative. Je suis soulagée qu’il soit petit pour le lire rapidement car j’ai été déçue par cette découverte.
Avez-vous des romans coups de cœur de cette auteure ? Pour que je puisse me réconcilier avec sa plume ?

Un commentaire sur “Livre : « Les Aérostats » d’Amélie Nothomb

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s