Livre : « A la lumière de nos jours » de Clarisse Sabard

Note : 9.5 / 10

Éditions Charleston
599 pages

Quatrième de couverture :

2013.
Julia débarque dans sa famille, en plein cœur de la Touraine. Déchue d’un concours de pâtisserie dont elle était membre du jury, la jeune femme ne va pas bien et sa vie part en vrille.

Elle décide de se rapprocher de sa famille paternelle, et surtout de Suzette, sa grand-mère, qui vient d’intégrer un EHPAD. Et si cette dernière l’accueille à bras ouverts, ce n’est pas le cas d’Alex, le cousin de Julia, qui lui en veut de son silence radio durant des années…

Suzette propose un pacte aux deux cousins : s’ils acceptent d’habiter dans sa maison et de la vider, elle leur reviendra à son décès. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que Suzette a un grand rêve : que les deux jeunes gens recréent la pâtisserie familiale… Julia va plonger dans les affaires familiales, et va notamment découvrir l’histoire d’Eugénie, son arrière-grand-mère, qui a quitté le village en 1919 pour d’obscures raisons…

Eugénie, qui a atterri chez sa tante, esseulée, dans les faubourgs parisiens…

Des années 1920 aux années 1970, Julia va traverser l’histoire d’un demi-siècle aux travers des grandes figures féminines de son époque.

Mon avis :

Je voulais absolument lire le dernier de Clarisse Sabard et de plus que je sais que son prochain sort bientôt. C’est un beau pavé et un coup de cœur.

Je me suis attachée aux différents personnages, j’ai versé quelques larmes (parfois j’ai résisté aux larmes car devant les élèves c’est moyen ^^). Une belle histoire comme c’est très bien l’écrire Clarisse. C’est un roman addictif comme tous ses autres romans.

J’ai aimé connaître les racines de Julia, Eugénie et Suzette. En trois générations ces trois femmes ont subit des blessures mais elles ont toujours su s’en relever. Ce sont des femmes fortes, que j’ai beaucoup apprécié à connaître au fur et à mesure des chapitres.

Ces trois femmes ont toujours suivi leur passion, leur cœur et ça donne envie d’en faire autant.

On découvre Paris dans les années 1920-1930, un Paris qui se remet de la guerre. On y découvre les plus démuni, les laissés abandonnés après la guerre. On y découvre aussi un brin de rébellion chez les femmes qui ont envie un peu de liberté par rapport aux hommes. Les femmes ne veulent plus dépendre des hommes. Mais avec les conventions de l’époque c’est assez difficile.

« Nous sommes encore jeunes, Eugénie. Nous sommes à la lumière de nos jours et c’est pendant que sa lueur brille que nous devons avancer vers elle ».

Marcel

On voyage aussi en Touraine quand Julia va rendre visite à son père et sa famille. Elle aura de drôles de surprises. Elle découvrira les secrets de sa grand-mère mais aussi de son arrière-grand-mère. On y découvrira la France occupée, la résistance, la peur, la souffrance et l’horreur.

Je ne peux que vous le recommander. J’ai même été déçue de le terminer, j’aurais voulu rester auprès de tous ses personnages. J’ai aimé leur compagnie.

Vous connaissez les romans de Clarisse Sabard ?

Un commentaire sur “Livre : « A la lumière de nos jours » de Clarisse Sabard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s