Livre : « Ainsi naissent les mamans » d’Amélia Matar

Note : 9 / 10

Éditions Eyrolles
200 pages

Quatrième de couverture :

Alice adore Fatima, sa nounou. Ses parents, Valentine et Pierre, sont des personnes importantes, occupées, trop occupées pour s’occuper d’elle. Au gré des années et des soins, Fatima devient la mère que la vie concède à Alice, même si elle en fait parfois trop. Alice a huit ans quand Valentine, cherchant à reprendre en main l’éducation de sa fille, licencie brutalement Fatima. Cette décision va changer irrémédiablement le cours des vies de chacune…
Le trio fille, mère et nounou, et les protagonistes qui les entourent, sont plongés dans une tourmente qui questionne le rôle de chacun, l’égalité femme-homme et le poids de la généalogie dans nos vies.

Mon avis :

J’ai reçu ce roman par la maison d’Éditions Eyrolles par le biais du club lecture.
C’est un roman que j’ai beaucoup aimé. Un roman à plusieurs voix, Alice, Valentine et Fatima s’exprime chacune dans un chapitre. On y découvre le passé glaçant de Valentine la maman d’Alice. Le manque d’amour, de considération et de bienveillance durant son enfance qui continuera par la suite dans sa vie. Elle se noiera dans le travail pour être toujours meilleure que les autres, elle aimera montrer son luxe aux autres. Mais un moment est-ce qu’elle ne perdra pas pied sans amour et de considération ?
D’un autre côté on aura le récit de cette petite fille Alice qui connaît Fatima depuis sa naissance et des parents absents, qui ne font aucune activité avec elle ou très rarement.
Et d’un autre côté nous avons Fatima qui a été élevée dans l’amour et qui en donne tellement à Alice. N’est-ce pas trop ? Est-ce que les rôles ne se confondent pas ?
C’est un roman que j’ai beaucoup aimé, il parle des places différentes des femmes de nos vies, sur les comportements des unes et des autres.
Chaque début de chapitre commence par une citation de Maria Montessori, il y a du vrai dans ce qu’elle dit je suis d’accord. J’ai entendu du bon comme du mauvais sur ces méthodes. Pour moi la meilleure façon d’éduquer nos enfants c’est de faire de notre mieux, dans l’amour et la bienveillance. Nous sommes tous différents, nous avons une enfance différente des uns et des autres et des fondations parfois fragiles. Il faut savoir l’accepter et ne surtout pas critiquer l’éducation des uns et des autres. Certains auront toutes les clés pour être auprès de leurs enfants et d’autres non malheureusement.
Avez-vous envie de le découvrir ?

2 commentaires sur “Livre : « Ainsi naissent les mamans » d’Amélia Matar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s