Livre : Le pouvoir du chõwa de Akemi Tanaka

Le pouvoir du chõwa

Note : 9 / 10

Editions Hugo New Life
253 pages

Quatrième de couverture :

LA SAGESSE JAPONAISE POUR UNE VIE HARMONIEUSE ET ÉQUILIBRÉE

Les caractères qui composent le mot chowa signifient  » recherche de l’équilibre », mais on les traduit plus simplement par  » harmonie « .
Le chowa propose des pistes pour résoudre les problèmes et nous aider à équilibrer les forces contraires et trouver l’harmonie : à la maison, au travail, au cours de notre éducation et dans nos différentes relations. Loin d’être une mystérieuse qualité japonaise, le chowa est donc plutôt une sorte de philosophie, un ensemble de pratiques visant à modifier le regard que nous portons sur nous-mêmes et sur les autres. Cette façon ancestrale de penser le monde s’enseigne et s’apprend. Au prix d’un effort délibéré et conscient de notre part, il nous indique des pistes concrètes pour aborder les défis du quotidien : maintenir nos maisons propres et rangées, parvenir à un équilibre satisfaisant entre vie privée et professionnelle, trouver un amour durable. Mais le chowa nous apprend aussi à relever d ‘autres défis : gérer un deuil et les catastrophes, agir avec le courage de nos convictions ou encore aider les autres.

Mon avis :

J’ai découvert cet ouvrage par le biais de mon partenariat avec la maison d’éditions Hugo New LIfe.
Une belle découvert, très enrichissante.
Chõwa veut dire « recherche de l’équilibre ».
L’auteure nous emmène au cœur du Japon avec ses rituels, ses croyances mais aussi ses craintes.
On y découvre comment vivre mieux pour soi et avec les autres en harmonie.
On y traite différents sujets que ce soit sur notre maison, nos rapports avec les gens, nos objets, nos vêtements, notre travail, les repas, etc …
J’ai beaucoup aimé cette lecture par rapport au fait que ça se rapproche de plus en plus à ce que j’essaie d’améliorer dans mon quotidien. Par la méditation par exemple, être bien ancré.
Mais aussi la façon de notre consommation, par exemple manger des fruits et des légumes de saison et locaux. Ce qui me conforte a refaire mon portager en 2021 pour avoir mes propres légumes et plats maison.
A chaque fin de chapitre l’auteure nous fait un petit résumé avec des questions pour faire le point, voir où nous en sommes.
J’ai mis énormément de post-it lors de ma lecture car je souhaite garder des passages qui m’ont interpellé et intéressé pour les relire plus tard et faire le point également pour ma part.
Je trouve cet ouvrage très intéressant sur la culture japonaise, on a beaucoup à apprendre d’eux et surtout sur nos ancêtres. Comme nos façons d’être et de l’éducation que l’on donne à nos enfants comme le partage qui à est très important et qui m’a interpellé.
Dans cet ouvrage il y a eu écho également à la cérémonie du thé, qui m’intéresse également pour approfondir ma lecture. J’ai d’ailleurs un ouvrage sur ce sujet qu’il va falloir que je lise.

Un commentaire sur “Livre : Le pouvoir du chõwa de Akemi Tanaka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s