Livre : « Le jour où le bus est reparti sans elle » de Marko et Béka

Note : 8.5 / 10

Éditions Bamboo
70 pages

Quatrième de couverture :

Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

Mon avis :

J’ai découvert cette bande dessinée par hasard en étant de permanence à la bibliothèque où je suis bénévole. Je ne savais pas trop ce qui m’attendait et j’ai été agréablement surprise. Elle parle de notre vision des choses c’est a dire que nous pouvons interpréter les choses différemment sous un autre angle. Clémentine se retrouve dans un endroit où elle n’avait pas prévu et elle se dit de ne pas avoir de chance. Sauf qu’elle va découvrir différents personnages. Elle avait prévu de partir avec un groupe pou un week-end zen mais elle se retrouve chez Antoine qui va lui prouver que l’on peut voir la vie sous un autre angle et tellement mieux vers le positif.
Je vous recommande cette bande dessinée qui nous fait remettre en question et qui nous incite à voir les choses différemment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s