Livre : « Aimer les gens, utiliser les choses (parce que l’inverse ne fonctionne pas) » de The Minimalists

Note : 9 / 10

Editions Hugo New Life
286 pages

Quatrième de couverture :

Nous achetons et consommons en pagaille. Pouvons nous vivre heureux et nous recentrer sur nos relations avec les autres plutôt que de participer à cette course effrénée aux achats compulsifs ? C’est tout le propos de cet ouvrage.
Et si, à première vue, le minimalisme nous invite à tout jeter pour épurer notre vie, ce n’est pas suffisant. C’est une première étape, seulement. Car le vrai minimalisme n’est pas de posséder moins mais de faire de la place dans notre existence pour plus de créativité, plus d’amour, plus
de liberté… C’est ce cheminement que les auteurs nous invitent à suivre pour nous reconnecter à nous-mêmes et aux autres.

Mon avis :

Je remercie tout d’abord les éditions Hugo New Life ainsi qu’à Elodie pour cet envoi.
Cela a été une lecture très intéressante et riche. J’ai beaucoup appris et j’ai eu des prises de conscience pour certaines choses.

Le livre est découpé en plusieurs parties pour bien comprendre le cheminement et le témoignage des auteurs mais aussi lors de leurs rencontres. Quand on commence le livre on a juste envie c’est de tout rangé et surtout faire du tri dans notre maison. Et personnellement c’est ce qui est arrivé à la maison. Nous avons déménagé maintenant bientôt 1 an et le garage était plein de choses dont on ne servait pas. Ainsi que dans la maison, nous avons fait un gros tri lors d’un week-end et ça nous a fait du bien à moi et à mon mari. Nous savons que nous avons pas mal de choses à trier encore mais chaque chose en son temps.

On apprend dans ce livre qu’être minimaliste ce n’est pas forcément de faire du désencombrement sait aussi une façon de voir les choses par rapport à notre quotidien. Notre travail par exemple nous travaillons dur pour dépenser dans des choses qui valent une fortunes mais est-ce que nous avons vraiment besoin de la dernière Rolex à la mode au poignet ou le dernier Iphone ? Je ne pense pas non. « Nous sommes prêts à sacrifier notre temps pour une illusion de temps ».
On apprend à se poser les bonnes questions lors de nos futurs achats. etc. etc…

« Si nous gâchions notre argent comme nous gâchons notre temps, nous serions tous fauchés comme les blés ».

C’est un livre avec des conseils pratique qui va bien au-delà du tri des objets. Car les auteurs nous parlent aussi des relations humaines mais aussi notre côté créatif. J’étais d’accord avec beaucoup de points d’ailleurs sur ce qui nous encombre également mentalement. La façon dont nous nous exprimons également par rapport aux autres. L’impact de nos paroles.
Les différents témoignages des personnes qui ont fait un désencombrement chez eux nous racontent l’impact que ça a eu sur leur vie.

« Il faut commencer par prendre soin de soi, parce qu’on ne peut pas donner ce que l’on n’a pas ».

À chaque fin de chapitre nous avons des mises au point avec des questions pour voir si nous avons bien compris ce que nous venons de lire. Un livre très intéressant et écrit avec plein de bienveillance.

« Le minimalisme est une pratique de la vie intentionnelle. Cela commence par les objets, puis ça finit en programme de gestion de notre vie. »

Un commentaire sur “Livre : « Aimer les gens, utiliser les choses (parce que l’inverse ne fonctionne pas) » de The Minimalists

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s